Jeano-Marie Gustave’o Le Clézio romano Protokolas struktūros ypatybės
Articles
Vytautas Bikulčius
Published 2010-01-01
https://doi.org/10.15388/Litera.2010.4.7698
PDF

How to Cite

Bikulčius V. (2010) “Jeano-Marie Gustave’o Le Clézio romano Protokolas struktūros ypatybės”, Literatūra, 52(4), pp. 61-67. doi: 10.15388/Litera.2010.4.7698.

Abstract

Le point de départ de notre analyse – la théorie d’Umberto Eco sur deux listes possibles – pratique et poétique – de l’énumération. Le roman Le Procès-verbal de J-.M.G. Le Clézio du point de vue structural est basé sur la suite de l’alphabet à partir de la lettre A et en finissant par la lettre R. Néanmoins l’analyse nous montre que tout l’alphabet existe dans le roman parce que le protagoniste du roman Adam Pollo le cite devant l’équipe de médecins dans l’asile psychiatrique. Le protagoniste du roman se révèle devant le lecteur comme le personnage avec trois visages: comme le premier homme Adam, comme le déserteur de l’armée et comme le patient de l’asile psychiatrique. Dans tous les cas il est obsédé par les choses qui le persécutent. Ainsi le protagoniste devient l‘esclave des choses qui l’attaquent comme la liste pratique et comme la liste poétique. On peut dire que même la structure du roman est fondée sur l’opposé de ces deux listes parce que la vie du protagoniste est présentée comme l‘histoire formée d’après la suite de l’alphabet et comme l’opposition de deux mondes – réalité et folie. Une telle structure du roman justifie aussi le titre Le Procès-verbal qui fixe d’une part la suite des événements et d’autre part la situation réelle.
PDF

Please read the Copyright Notice in Journal Policy

Most read articles by the same author(s)

1 2 > >>