Vers une démarche de ‘didactique positive’ : revaloriser l’hétérogénéité culturelle et linguistique en classe de français langue étrangère
Kalbų didaktika
Béatrice Boufoy-Bastick
Published 2011-02-06
https://doi.org/10.15388/Verb.2011.2.4956
PDF

How to Cite

Boufoy-Bastick B. (2011) “Vers une démarche de ‘didactique positive’ : revaloriser l’hétérogénéité culturelle et linguistique en classe de français langue étrangère”, Verbum, 20, pp. 62-72. doi: 10.15388/Verb.2011.2.4956.

Abstract

Cet article présente une application pédagogique subjectiviste en classe de Français langue étrangère (FLE) cherchant à utiliser la richesse de la pluralité culturelle des apprenants pour maximiser les performances d’apprentissage scolaire. La pédagogie subjectiviste émane de la pédagogie constructiviste fondée sur la reconnaissance que tout apprenant construit son savoir sur ses propres expériences. Elle repose sur deux processus fondamentaux ancrés anthropologiquement dans l’enculturation et la responsabilisation. L’enculturation est le processus à travers lequel un apprenant de FLE développe naturellement ses capacités linguistiques et sa compréhension socioculturelle. La responsabilisation est le processus naturel par lequel un apprenant développe une identité socioculturelle positive. Dans la classe subjectiviste de FLE, ces processus subjectivistes sont systématiquement conçus en activités permettant aux apprenants d’intérioriser les compétences et la culture de la langue. Cet article présente la théorie et la méthodologie subjectivistes, puis décrit une application pédagogique en classe de FLE.
PDF
Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Please read the Copyright Notice in Journal Policy