Critique sémiotique du populisme
Articles
Eric Landowski
Centre National de la Recherche Scientifique, France
Published 2020-04-01
https://doi.org/10.15388/Semiotika.2020.3
PDF
HTML

Keywords

sémiotique
immanence
esthésie
régime politique
interaction
démocratie

How to Cite

LandowskiE. (2020). Critique sémiotique du populisme. Semiotika, 15, 37-55. https://doi.org/10.15388/Semiotika.2020.3

Abstract

Comment expliquer l’immense succès actuel de leaders populistes tels que Donald Trump, Jair Bolsonaro, Matteo Salvini, Victor Orban arba ir Marine Le Pen? Les explications sociologiques et politologiques font appel à une série de données contextuelles : ce qui joue en faveur des partis « anti-élitistes », c’est la crise économique, c’est le chômage, l’immigration, l’insécurité, attribués les uns et les autres à la faillite du « système » politique représentatif. Le but de cet article est de compléter ces explications en adoptant une perspective proprement sémiotique (en immanence) qui consiste à analyser les rapports sensibles, de caractère « intime » — personnellement, immédiatement, esthésiquement vécus — qui se nouent entre les leaders populistes et leurs partisans. L’article inclut en outre une typologie des régimes politiques (totalitarisme, absolutisme, démocratie représentative, démocratie « directe » et sa caricature, la démagogie) interdéfinis sur la base des régimes interactionels qui les sous-tendent.

PDF
HTML
Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Please read the Copyright Notice in Journal Policy