Fossiles lexicaux dans des expressions figées
Articles
Xavier Blanco
Universitat Autònoma de Barcelona
Published 2018-12-20
https://doi.org/10.15388/Verb.2018.4
HTML

Keywords

Lexical Fossil
Semantic Fossil
Morphological Fossil
Idiom
Collocation

How to Cite

Blanco X. (2018) “Fossiles lexicaux dans des expressions figées”, Verbum, 90, pp. 31-40. doi: 10.15388/Verb.2018.4.

Abstract

[full article and abstract in French, summary in English]

Un certain nombre d’unités lexicales du français qui ont disparu de l’usage se conservent, cependant, dans des expressions figées de différents types (locutions ou collocations surtout). Nous les appellerons « fossiles lexicaux ». C’est le cas, par exemple, de fur (dans au fur et à mesure), noise (dans chercher noise) ou coi (dans se tenir coi). Dans certains cas, c’est une acception particulière d’une unité lexicale donnée qui est conservée au sein d’une expression figée (par exemple soupe ‘tranche de pain arrossée de bouillon chaud’ dans trempé comme une soupe), donnant lieu parfois à des remotivations. Dans d’autres cas encore, c’est une forme morphologique (flexionnelle ou dérivationnelle) qui est préservée, par exemple vif dans plus mort que vif ou insu dans l’expression à l’insu de. Nous passerons en revue un certain nombre de ces expressions et nous donnerons des exemples du fonctionnement de ces formes dans des états de langue anciens.

Lexical Fossils in Frozen Expressions

A certain amount of French lexical units that have disappeared survive, nevertheless, in different kinds of frozen expressions (such as idioms or collocations). We call them « lexical fossils ». Some examples could be : fur (in au fur et à mesure), noise (in chercher noise) or coi (in se tenir coi). Sometimes it is a particular sense of a given lexical unit that persists inside a frozen expression (for example, soupe ‘slide of bread soaked in warm broth’ in trempé comme une soupe), giving rise occasionally to remotivations. In some other cases a morphological form (inflectional or derivational) is preserved, for instance vif in plus mort que vif or insu in à l’insu de. We will comment some of these expressions and we will give examples from different periods of French.

HTML
Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Please read the Copyright Notice in Journal Policy