LA TRADUCTION DES NOMS DE PROFESSION DANS UN SYSTÈME DE DICTIONNAIRES ÉLECTRONIQUES COORDONNÉS (ES-FR)

Sandrine Fuentes

Abstract


Dans cet article, nous nous attachons à la problématique posée par la traduction des noms de profes­sions de l’espagnol vers le français et ce, dans une perspective de Traitement Automatique des Langues (TAL). Malgré la proximité linguistique des deux langues mises en regard, des obstacles d’ordre géné­ral comme la polysémie ou le figement et d’autres plus spécifiques comme le haut degré de technicité des termes concernés ou encore la structure interne complexe des syntagmes terminologiques peuvent entraver le processus de traduction automatique. C’est pourquoi il est nécessaire de fournir au système des descriptions linguistiques exhaustives, minutieuses et formalisées. C’est ce que nous proposons dans le dictionnaire électronique DicPro, où chaque lemme est associé à des champs lexicographiques de différents types (morphologique, sémantique, syntaxique, etc.) et ce, conformément au modèle de microstructure des dictionnaires électroniques conçus au sein du LDI (Université Paris 13). Il convient de souligner que chaque entrée du dictionnaire correspond à une seule et unique unité lexicale et que les formes polysémiques sont donc automatiquement dédoublées. D’autre part, nous concevons le dic­tionnaire bilingue comme une paire de dictionnaires monolingues coordonnés (Blanco : 1999), c’est pourquoi les équivalents de traduction que nous offrons servent de pointeurs vers le module français, dans lequel les lemmes sont munis de leurs propres descriptions linguistiques.


Keywords


analyse contrastive bilingue ; dictionnaires électroniques coordonnés ; noms de profes­sions

Full Text:

PDF

DOI: https://doi.org/10.15388/Verb.2016.7.10287