Les particularités du récit dans le roman L'AUTEUR ET MOI d'Éric Chevillard
Articles
Vytautas Bikulčius
Published 2013-01-01
https://doi.org/10.15388/Litera.2013.4.2650
PDF

How to Cite

Bikulčius V. (2013) “Les particularités du récit dans le roman L’AUTEUR ET MOI d’Éric Chevillard”, Literatūra, 55(4), pp. 51-59. doi: 10.15388/Litera.2013.4.2650.

Abstract

Éric Chevillard appartient aux romanciers minima­listes français. Dans son dix-huitième roman L’Auteur et moi il joue avec de possibilités du récit. Son roman comprend quatre récits. Le premier est présenté par le narrateur Blaise qui devient le narrateur extradié­gétique-homodiégétique. Le deuxième est présenté par le narrateur-auteur qui devient le narrateur intra­diégétique-homodiégétique. Il est intéressant que le deuxième récit est présenté en bas de page, dans le renvoi. Dans le deuxième récit du narrateur-auteur est inclu le roman Ma fourmi dont le même Blaise le est narrateur. Il correspond au niveau métadiégétique du récit. Mais la fourmi dans ce deuxième roman devient le narrateur métamétadiégétique.
Le roman L’Auteur et moi correspond au roman minimaliste français par son contenu des petits riens qui est présenté par le choix du narrateur Blaise entre deux plats: le gratin de chou-fleur et la truite aux amandes. Les événements du roman sont de telle façon minutieux qu’ils ne présentent au lecteur que l’effet humoristique. Mais le but de l’auteur de ce roman est d’inviter le lecteur au jeu.

 
PDF

Please read the Copyright Notice in Journal Policy

Most read articles by the same author(s)

1 2 > >>