Heidi Toelle. Essai d’analyse sémiotique de la passion amoureuse telle que lexicalisée et perçue par les Arabes à l’époque classique. Transl. by Kęstutis Nastopka
Articles
Heidi Toelle
University of Sorbonne Nouvelle, France
Kęstutis Nastopka
Vilnius University, Lithuania
Published 2016-12-22
https://doi.org/10.15388/Semiotika.2016.16736
PDF

Keywords

culture arabe
arabe classique
affection
amitié
amour
passion
folie amoureuse
mysticisme

How to Cite

Toelle H., & Nastopka K. (2016). Heidi Toelle. Essai d’analyse sémiotique de la passion amoureuse telle que lexicalisée et perçue par les Arabes à l’époque classique. Transl. by Kęstutis Nastopka. Semiotika, 12, 70-84. https://doi.org/10.15388/Semiotika.2016.16736

Abstract

Cet article reprend en partie celui que nous avons publié dans Metai 2014. Nous y procédons tout d’abord, après avoir indiqué nos sources, à une analyse sémantique des vingt-deux lexèmes qui, en arabe classique, désignent divers degrés d’amour. Nous montrons ensuite que, selon nos sources, l’amour, quelqu’en soit l’intensité, suppose une interaction permanente entre le somatique, le cognitif et le passionnel, tant et si bien qu’on passe, au fur et à mesure que la passion investit le corps et l’esprit, du règne de la raison à celui de la passion, puis à celui de la folie amoureuse, ce qui nous permet de proposer un premier carré sémiotique. La passion amoureuse étant considérée à l’époque classique, tantôt comme une maladie grave qui conduit progressivement à des comportements immoraux, tantôt comme une vertu suprême qui amène l’amoureux à s’exclure peu à peu de la société, tout en instaurant sa propre morale laquelle consiste à s’en tenir à une stricte chasteté qui finit par le faire mourir d’amour, nous proposons pour ces parcours trois autres carrés sémiotiques : de la morale sociale à l’immoralité ou à la morale individuelle, de la socialisation à la réclusion. Pour finir, nous reviendrons brièvement sur le parcours du mystique dont l’amour vise, lui, l’extase résultant de son anéantissement en Dieu et de sa fusion avec ce dernier.

PDF
Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Please read the Copyright Notice in Journal Policy